Pour la réassurance des prestations de risque réglementaires, Nest a conclu un contrat avec PKRück Compagnie d’assurance vie pour la prévoyance professionnelle SA. PKRück a été créée par Nest et d’autres caisses de pension en 2005 dans la perspective d’une idée directrice coopérative. Le modèle d’assurance se distingue par sa grande transparence et garantit le fait que les produits des risques assurés demeurent intégralement dans le circuit de la prévoyance.

Le contrat de réassurance contraint PKRück à assumer le Case Management. Les intérêts des personnes assurées constituent une priorité. Des case managers indépendants aident les personnes en incapacité de travail à se réinsérer dans la vie active. Nest en profite directement grâce à la réduction du nombre de cas de mises en invalidité.

En 2001, Nest et Infras ont créé ensemble la société Inrate. Principale agence de notation indépendante de la durabilité en Suisse, elle évalue dans le monde entier la durabilité écologique et sociale d’entreprises, d’institutions et de pays. Une équipe de spécialistes chevronnés et qualifiés élabore chez Inrate des analyses écologiques et sociales. Ces notations permettent de définir des univers de placement qui servent de base décisionnelle à la constitution de portefeuilles et de produits de placement durables.

La Banque Alternative Suisse (BAS) qui a son siège à Olten et à laquelle Nest a participé dès la première heure, existe depuis 1990. Cette banque s’adresse à des personnes qui souhaitent investir leur argent de façon responsable. La BAS affiche aujourd’hui un total du bilan de 1,3 milliard de francs et compte quelque 30 000 clientes et clients. Par sa vocation éthique, elle se distingue des 320 autres banques en Suisse. La transparence est une vertu capitale. La BAS encourage et soutient des projets éco-sociaux, que ce soit en matière de logement, d’énergies renouvelables, de santé et de prévention ou d’écologie. La BAS a pour principe de ne vendre que des produits financiers que sa clientèle est en mesure de comprendre.

 

En 1973, la Confédération, l’Association suisse pour l’habitat (ASH), différents syndicats, coopératives de construction et la Banque Centrale Coopérative Bâle ont créé la société de construction immobilière d’utilité publique Logis Suisse SA. En complément des nombreuses petites sociétés de construction immobilière, cette société devait influer sur les spéculations, en proposant des logements locatifs et en propriété bon marché. Neuf filiales régionales ont été créées et dotées d’immeubles d’habitation dans toute la Suisse jusqu’en 1995. En 2006, l’entreprise a fusionné avec ses propres filiales, formant ainsi la nouvelle Logis Suisse SA. Le portefeuille englobe aujourd’hui quelque 2600 logements et 50 surfaces commerciales. Deux tiers des actions appartiennent à des organismes de construction d’utilité publique et à des associations proches.

 

inter-pension s’engage en faveur d’une prévoyance professionnelle indépendante et approuve la communauté solidaire entre personnes employées et employeurs. Les cotisations et les produits doivent être affectés à une prévoyance professionnelle attrayante. inter-pension participe activement au débat politique concernant la prévoyance professionnelle afin de défendre les intérêts des institutions collectives et communautaires indépendantes et de leurs personnes assurées et prend des mesures pour que les entreprises et institutions perçoivent davantage les atouts des institutions collectives et communautaires autonomes.